• Follow us on
  • rss

LES TRADITIONS DU MARIAGE

A toutes les futures mariées en pleine organisation du plus beau jour de leur vie, ou simplement aux plus curieux d’entre vous. Voici un article qui répondra ENFIN aux questions que vous vous êtes sûrement posées au moins une fois dans votre vie sur les traditions du mariage !  Pourquoi votre mère ou votre grand-mère insiste pour prévoir un moment pour le lancé de riz ou la cérémonie de la jarretière ?  Mieux encore, pourquoi la mariée doit porter sur elle un objet ancien, un objet neuf, un emprunté et un bleu ?

La réponse tout de suite !

 

Commençons par les 4 objets :
Cette tradition nous vient d’Angleterre et date du 19e siècle. D’abord l’objet ancien. Il est  censé représenter la vie de la mariée antérieure à son mariage, ses origines et ses liens familiaux. L’objet préféré des mariés : un vieux bijou de maman.
A contrario, l’objet neuf représente la nouvelle vie à construire et est souvent représenté par la robe, achetée pour l’occasion.
Pour ce qui est de l’objet emprunté, il symbolise la chance et les vœux de bonheur offerts à la marié et à son futur époux. Là encore, le bijou de maman est un must !
Enfin l’objet bleu caractérise la pureté et la fidélité du couple. Un objet très discret : un mouchoir, ou une fleur dans le bouquet fait souvent l’affaire.  L’assemblage de ses 4 objets apporterait prospérité et longévité au mariage célébré.

Chez nos voisins anglais on ajoute même un 5e objet : une pièce d’argent, plus précisément,  un « sixpence » qui n’a pas vraiment d’équivalent en France, et qui doit être placé dans la chaussure de la mariée durant la cérémonie. On comprend aisément pourquoi ce 5e objet se fait très rare dans les mariages … Déjà que les chaussures à talons ne sont pas d’un grand confort alors imaginez si on y glisse une pièce de monnaie !

 

 

Passons au jeu de la jarretière … De moins en moins programmé par les mariés car considéré comme trop vulgaire, ce jeu consiste à faire monter les enchères chez les hommes pour faire remonter la robe de la mariée et chez les femmes pour la faire redescendre. Mais d’où vient cette tradition qui divise ?

La jarretière a plusieurs symboles, représentée dans la préhistoire comme un objet procurant des pouvoirs magiques, ce ruban porté par les fées et sorcières dans les contes symboliserait le mystère, mais aussi la pureté, la virginité et la fidélité selon les hébreux.
Le saviez-vous ? La jarretière est aussi le symbole d’un ordre britannique considéré comme le plus élevée pour la fidélité et le mérite militaire.  Portée au bras gauche par les dames et en dessous du genou gauche par les chevaliers,  le ruban bleu, brodé de roses est une des récompenses les plus prestigieuses au monde !
Quant au jeu de la jarretière, il est devenu une tradition dans les mariages car il permet aux invités de prendre part au financement du mariage en faisant grimper les enchères. Même si aujourd’hui les mariés ne manquent pas d’idée pour trouver d’autres jeux pour faire participer les invités et sans dévoiler les cuisses de la mariée…

 

 

On finira cet article avec le lancer de riz !
Généralement programmé à la sortie de la mairie ou de l’église, cette tradition remonte à des rites païens consistant à lancer des graines, symbole de fertilité et de renouveau sur les jeunes mariés. Le but ? Leur transmettre la force de ces graines, et surtout leur apporter la fertilité, qui avant permettait de sceller l’union entre deux personnes. Cette tradition connait aussi des ajustements. Certains, préfèrent alors remplacer le riz par des pétales de fleurs, des confettis ou encore des bulles de savons pour un effet esthétique.

 


Allez, c’est tout pour cette fois, restez connectés pour ne pas rater notre prochain article car il reste encore de nombreuses traditions à expliquer !

 

Sources : Photo couverture, Photo 1, Photo 2, Photo 3

Juliette
Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top